Comment préparer les enfants ?

Pour les parents, l’organisation d’un voyage se déroule souvent sur plusieurs mois et implique plusieurs étapes qui permettent de nous préparer mentalement à l’aventure qui se prépare. Pour les enfants, surtout les plus jeunes, le concept même de changer de pays et de culture est flou et nécessite une préparation. Leur participation aux étapes d’organisation étant limitée, les enfants ont besoin d’étapes préparatoires adaptées à leurs réalités, surtout lors d’un premier grand voyage. Évidemment, nous ne parlons pas ici de faire des séances de visualisation intensive pour aller camper à quelques heures de route de la maison, mais lorsqu’il s’agit de prendre l’avion pour la première fois, changer de pays et de culture, la préparation de l’enfant dans les semaines avant le départ peut grandement diminuer son stress.

À partir de 3 ans, il est tout à fait possible de préparer un enfant à un voyage, les méthodes utilisées devront simplement être adaptées selon la personnalité et l’âge de l’enfant, la durée du voyage et le pays visité. Le but de l’exercice est de donner des points de repères à l’enfant pour lui permettre de conceptualiser les changements à venir. Les préparatifs débutent souvent plusieurs mois avant le départ et l’enfant le ressent, même si on ne lui en parle pas. Il est d’ailleurs important de ne pas amorcer le processus de préparation de l’enfant trop en avance. La notion de temps est encore très ambiguë à 3 ou 4 ans et une trop longue attente ne ferait qu’augmenter le stress. Pour vous aider dans la préparation de vos enfants, le Guide du voyage en famille et le guide voyager avec des enfants offrent tous deux une bonne section sur le sujet.

aeroport_pt.gifLors de notre voyage à Bali, Alexandre avait tout juste 3 ans et nous avons amorcé sa préparation 6 semaines avant le départ. Au moment du dodo, nous avons commencé à regarder des livres de photos sur le pays, sur les aéroports et les avions, question de lui mettre quelques images en tête. Nous avons aussi commencé à préparer ses bagages avec lui en lui donnant une petite boîte dans laquelle il pouvait mettre le linge et les jouets qu’il voulait apporter. L’objectif n’est pas d’apporter tout ce qu’il met dans la boîte, mais simplement qu’il commence à réaliser qu’il ne peut pas tout apporter.

L’élément le plus important de la préparation que nous avons faite avec Alexandre est le calendrier d’avant départ. Ce calendrier fait maison comportait 14 portes à ouvrir, une par jour pour les 2 semaines précédant le départ. À chaque matin, Alexandre ouvrait une porte et derrière chacune était caché un dessin qui représentait un élément du voyage à venir que nous voulions aborder avec lui: un soleil (la chaleur), un bol de riz (la nourriture), un taxi (les transports), une bouteille d’eau (la déshydratation), un évier pour se laver les mains (l’hygiène), etc. Le calendrier a donc un double objectif, permettre à l’enfant de prévoir le moment du départ et aussi aborder avec lui des sujets importants du voyage.

Lorsque les enfants sont plus vieux, apprendre des mots dans la langue du pays à visiter et peut-être des notions d’histoire et de géographie peuvent aussi être intéressants. Vers 7 ou 8 ans, l’enfant peut aussi participer graduellement à la planification de l’itinéraire et à la préparation du matériel, mais le tout doit demeurer amusant.

Une dernière chose, le retour d’un long voyage peu aussi être une grande source de stress atlasenfant_ptpour un enfant, surtout lors d’un premier voyage. Il est donc important de préparer l’enfant à ce retour. Il ne s’agit pas de parler du retour tout au long du voyage, mais commencer à en parler lors de la dernière semaine peut-être bénéfique. C’est quelque chose que nous avons découvert à nos dépens; nous aurions bien aimé l’avoir lu quelque part avant de partir, ou plutôt de revenir.